Infrastructure du bâtiment

Une étape décisive

Comment la volatilité en 2020 a-t-elle renforcé l’adoption institutionnelle des ETF obligataires?

En bref

  • La volatilité sans précédent des actifs financiers en 2020 a démontré que les ETF obligataires font désormais partie intégrante des marchés obligataires efficaces.
  • En conséquence de la forte performance des ETF obligataires dans des conditions difficiles, les propriétaires et gestionnaires d’actifs ont immédiatement renforcé leur adoption.
  • Dans notre article, nous parcourons quatre études de cas qui montrent comment les institutions utilisent les ETF obligataires iShares afin de gérer leurs portefeuilles.

Risque de perte en capital. La valeur des investissements et le revenu en découlant peuvent évoluer à la baisse comme à la hausse et ne sont pas garantis. Les investisseurs ne sont dès lors pas assurés de récupérer leur investissement initial.

Les fonds indiciels cotés (ETF) obligataires les plus importants et les plus négociés ont joué un rôle essentiel pendant la volatilité extrême des actifs financiers que l’on a connue au premier semestre 2020.

Tandis que l’on assistait à une certaine turbulence sur les marchés, les ETF obligataires ont démontré qu’ils font désormais partie intégrante des marchés obligataires efficaces.

Dans cette importante période de test, les ETF obligataires phares ont fourni une importante liquidité, une transparence continue des prix et des frais de transaction moins élevés que ceux des obligations individuelles. La capacité à acheter et à vendre des portefeuilles d’obligations contenus dans les ETF a permis aux investisseurs de surmonter des bouleversements extrêmes des prix, et de contourner un marché traditionnel qui demeure fragmenté et relativement difficile d’accès, même pour les investisseurs institutionnels. Dans la plupart des cas, ces derniers choisissent d’avoir recours aux ETF obligataires plutôt qu’aux produits obligataires dérivés.

En conséquence, les investisseurs pour compte propre (y compris les caisses de retraite et les compagnies d’assurance) ainsi que les gestionnaires d’actifs ont immédiatement renforcé l’adoption de ces titres. Au cours des derniers mois, ces grands investisseurs ont eu davantage recours aux ETF obligataires à grande échelle, régulièrement à hauteur de centaines de millions de dollars par transaction, afin de remplacer les titres & instruments obligataires individuels.

La croissance des actifs d’ETF obligataires n’en est qu’à ses débuts, à mesure que l’adoption par les institutions s’accélère. Les actifs d’ETF obligataires mondiaux s’élevaient à 1 300 milliards USD à fin juin 2020 (soit une hausse de 30 % en seulement un an). Toutefois, les ETF ne représentent qu’environ 1 % du marché mondial des titres obligataires de 100 000 milliards USD1

Forte des mécanismes d’adoption récents, BlackRock considère que les investisseurs institutionnels contribueront au renforcement des actifs d’ETF obligataires mondiaux, lesquels devraient atteindre 2 000 milliards USD d’ici 20242

1BlackRock, Bloomberg (au 26 juin 2020). Les actifs obligataires mondiaux s’élevaient à 1 322 milliards USD au 26 juin 2020. Ils ont dépassé pour la première fois le seuil de 1 000 milliards USD en juin 2019.
2BlackRock, “Primed for Growth: Bond ETFs and the Path to $2 Trillion” juin 2019.

Téléchargez notre article sur l’adoption institutionnelle des ETF obligataires

Quatre études de cas qui démontrent comment les ETF obligataires iShares peuvent aider les institutions à améliorer les résultats de leurs portefeuilles.
LIRE L'ARTICLE (EN) LIRE L'ARTICLE (EN)