Jeune garçon jouant avec un avion -jouet
Perspectives Mondiales 2021

Une nouvelle ère de l’investissement

Nous sommes entrés dans une nouvelle ère de l’investissement. La pandémie a accéléré de profonds changements dans le fonctionnement des économies et des sociétés : durabilité, inégalités, géopolitique et révolution commune des politiques macroéconomiques. Nous pensons que cela nécessite une refonte fondamentale des portefeuilles - dès maintenant.
Thèmes
01

Une nouvelle notion de nominal

Nous prévoyons une croissance plus forte et des rendements réels plus faibles - le redémarrage s'accélère et les banques centrales limitent la hausse des rendements nominaux, malgré des attentes d’inflation à la hausse. Nous sous-pondérons ainsi les obligations d'État et voyons les actions soutenues par la baisse des taux réels.

02

La globalisation, nouvelle version

Covid a accéléré les transformations géopolitiques telles qu'un ordre mondial bipolaire États-Unis-Chine et une refonte des chaînes d'approvisionnement mondiales, en favorisant la résilience plutôt que l'efficacité. Nous sommes par conséquent favorables à une diversification géographique et une exposition à la Chine supérieure aux indices.

03

Des tendances accélérées

La pandémie a renforcé les tendances structurelles, telles que l'attention accrue à la durabilité, les inégalités et la domination du commerce électronique au détriment du commerce de détail traditionnel. Nous préférons par conséquent les actifs durables dans un contexte de préférence sociétale croissante pour cette approche.

Un nouveau manuel de jeu est nécessaire

Nous pensons que le manuel traditionnel du cycle économique ne s'applique pas à la pandémie. Nous considérons que le choc ressemble davantage à celui d'une catastrophe naturelle de grande ampleur suivie d'un redémarrage économique rapide. Au début de la crise, nous avons estimé que les pertes économiques cumulées à terme - ce qui importe le plus pour les marchés financiers - ne représenteraient probablement qu'une fraction de celles observées au lendemain de la crise financière mondiale.

Ce point de vue était conditionné par un soutien politique solide aux ménages et aux entreprises, pour surmonter le choc des revenus. Les premiers résultats des essais du vaccin Covid-19 nous donnent une plus grande confiance dans ce cadre, suggérant que le redémarrage économique peut s'accélérer de manière significative en 2021, car la demande accumulée pourrait être libérée. Les marchés seront probablement rapides à fixer les prix lors d'un redémarrage économique complet étant donné la meilleure visibilité.

Relancer les défis

Les États-Unis et l'Europe sont confrontés à des défis à très court terme : Une résurgence des cas de virus pourrait entraîner une contraction économique. Les risques de lassitude politique augmentent, en particulier aux États-Unis, où un soutien politique continu est vital pour limiter toute cicatrice économique permanente. Pourtant, les bonnes nouvelles concernant les vaccins peuvent changer la donne, en fournissant des éclaircissements aux décideurs politiques, aux entreprises et aux marchés sur la façon d'atteindre l'étape post-Covid.

Résilience de l'ensemble du portefeuille

Nous cherchons à regarder au-delà de toute volatilité de marché à court terme, renforçons notre position globale pro risque en revisant les actions à la hausse sur une base tactique, et adoptons une approche sectorielle. Avec un appétence pour les secteurs Technologie et Santé en raison des transformations générées par la pandémie – ce que nous équilibrons avec une préférence pour les principaux bénéficiaires du redémarrage économique, comme les actions des marchés émergents (EM) et les petites capitalisations américaines. Nous surpondérons les actions asiatiques hors Japon et les obligations asiatiques face à la réaction efficace au virus dans la région, et privilégions les actifs exposés à la croissance chinoise.

Les banques centrales semblent déterminées à limiter toute hausse des taux nominaux même si l'inflation augmente. Les investisseurs auront besoin d'un nouveau manuel pour s'y retrouver. Nous sous-pondérons les obligations d'État et maintenons une allocation stratégique en actions plus élevée que lors des périodes habituelles de hausse de l'inflation

La durabilité est un élément clé de nos perspectives, car nous constatons un glissement tectonique vers des actifs durables qui se jouera sur plusieurs décennies. Contrairement au consensus passé, nous pensons que cette évolution contribuera à améliorer les rendements. Des expositions sur les marchés non cotés sont une façon de poursuivre l'objectif de résilience de portefeuille dans une optique durable

Perspectives Mondiales 2021 – rapport intégral (EN)

Vues directionnelles

Vues stratégiques (long terme) et tactiques (6-12 mois) sur les principales catégories d'actifs, décembre 2020

légende

Actif Vue stratégique Vue tactique
Actions Stratégique Actions - neutre Vue tactique - neutre
Nous sommes neutres en ce qui concerne les actions sur un horizon stratégique, compte tenu des valorisations accrues et d'un contexte difficile pour les bénéfices et les dividendes. Nous penchons pour les actions des marchés émergents. Sur le plan tactique, nous sommes passés en surpondération pour les actions, car nous prévoyons une accélération du redémarrage et que les taux resteront bas. Nous aimons l'approche "barbell" : des actions de qualité équilibrées avec des expositions cycliques sélectionnées.
Obligations Stratégique Actions - neutre Vue tactique - neutre
Nous sommes neutres de façon stratégique sur le crédit, car nous considérons que les écarts de taux des obligations de qualité (Investment Grade / IG) offrent une compensation moindre pour toute augmentation du risque de défaut. Pour la recherche de revenus, nous penchons toujours vers le Haut Rendement (High Yield / HY). Sur le plan tactique, nous voyons la reprise économique et le soutien politique continu qui aident la performance du crédit, même dans un contexte d’écarts de rendement resserrés et de réduction progressive de certaines aides d'urgence.
Obligations d’Etat Stratégique Actions - neutre Vue tactique - neutre
Les arguments stratégiques en faveur des obligations d'État nominales ont considérablement diminué, les rendements étant vers le bas de la fourchette. Des taux aussi bas réduisent la capacité de la classe d'actifs à servir de lest contre des chutes sur les marchés des actions. Nous préférons les obligations indexées sur l'inflation car nous voyons des risques de hausse de l'inflation à moyen terme. D'un point de vue tactique, nous maintenons la duration à un niveau neutre, car les politiques accomodantes suppriment les rendements
Titres monétaires Vue tactique - neutre Vue tactique - neutre
Nous sommes neutres et utilisons les liquidités pour financer les surpondérations en actions et en crédit. Selon nous, cette approche offre une solution sensée pour se prémunir contre le risque de chocs d'offre qui pourraient entraîner une baisse des actions et des obligations.
Marchés non cotés Stratégique Actions - neutre Vue tactique - neutre
Non-traditional return streams, including private credit, have the potential to add value and diversification. Our neutral view is based on a starting allocation that is much larger than what most qualified investors hold. Many institutional investors remain underinvested in private markets as they overestimate liquidity risks, in our view. Private markets are a complex asset class not suitable for all investors.

Les flux de rendement non traditionnels, y compris le crédit privé, ont le potentiel d'apporter de la valeur ajoutée et de la diversification. Notre point de vue neutre est basé sur une allocation de départ plus importante que ce que détiennent la plupart des investisseurs. De nombreux investisseurs institutionnels restent sous-investis sur les marchés non cotés car ils surestiment, selon nous, les risques de liquidité. Cependant, ces marchés sont une classe d'actifs complexe qui ne convient pas à tous les investisseurs.

Les auteurs
Philipp Hildebrand
Vice-président
Philippe Hildebrand, Vice-président de BlackRock, est membre du comité exécutif de la firme, et président de la division Financial Markets Advisory (FMA).
Jean Boivin
Directeur du BlackRock Investment Institute (BII)
Jean Boivin, PhD, Managing Director, dirige le BlackRock Investment Institute (BII).
Elga Bartsch
Responsable de la recherche macro-économique
Elga Bartsch, PhD, Managing Director, dirige les recherches économiques et de marché du BlackRock Investment Institute (BII).
Mike Pyle, CFA
Responsable Stratégique, BlackRock Investment Institute
Mike Pyle, CFA, Managing Director, dirige le pôle Stratégies d'investissement au sein du BlackRock Investment Institute (BII).
Scott Thiel
Stratégiste Obligataire
Scott Thiel, Managing Director et membre du BlackRock Investment Institute, dirige les stratégies obligataires pour BlackRock.

Stay ahead of markets with the latest insights from the BlackRock Investment Institute.

Veuillez réessayer
First name *
Veuillez entrer un prénom valide
Last name *
Veuillez entrer un nom de famille valide
Email *
Veuillez entrer une adresse e-mail valide
Investor type *
Ce champs est obligatoire
Country *
Ce champs est obligatoire
Thank you
Thank you for your subscription!
We usually publish weekly insights on every Monday. Expect to receive your first newsletter from us this upcoming Monday.

Informations générales: ce contenu est destiné à des fins d'information uniquement et ne constitue pas un conseil en investissement, une recommandation ou une incitation à acheter ou à vendre des valeurs mobilières à toute personne dans toute juridiction où une offre, une sollicitation, un achat ou une vente serait illégale en vertu des lois sur les valeurs mobilières de cette juridiction. Les opinions exprimées sont à jour en novembre 2020 et peuvent être modifiées sans préavis. La confiance accordée aux informations contenues dans ce document est à la seule discrétion du lecteur. L'investissement comporte des risques.

Au Royaume-Uni et en dehors de l'EEE : jusqu'au 31 décembre 2020, émis par BlackRock Investment Management (UK) Limited, autorisé et réglementé par la Financial Conduct Authority. Siège social : 12 Throgmorton Avenue, Londres, EC2N 2DL. Tél. : + 44 (0)20 7743 3000. Enregistrée en Angleterre et au Pays de Galles sous le numéro 2020394. Pour votre protection, les appels téléphoniques sont généralement enregistrés. Veuillez consulter le site web de l'Autorité de surveillance des marchés financiers / Financial Conduct Authority (FCA) pour obtenir une liste des activités autorisées menées par BlackRock. À partir du 31 décembre 2020, si le Royaume-Uni et l'Union européenne ne concluent pas un accord permettant aux entreprises britanniques d'offrir et de fournir des services financiers dans l'Union européenne, l'émetteur de ces documents est : BlackRock Investment Management (UK) Limited pour tout ce qui concerne l'extérieur de l'Union européenne ; et BlackRock (Netherlands) B.V. pour ce qui concerne l'Union européenne. BlackRock (Netherlands) B.V. est autorisée et réglementée par l'Autorité néerlandaise des marchés financiers. Siège social Amstelplein 1, 1096 HA, Amsterdam, Tél : 020 - 549 5200, Tél : 31-20-549-5200. Numéro de registre du commerce 17068311.

© 2020 BlackRock, Inc. Tous droits réservés. BLACKROCK est une marque déposée de BlackRock, Inc. ou de ses filiales aux États-Unis et ailleurs. Toutes les autres marques sont celles de leurs propriétaires respectifs.