RESISTER A LA PRESSION

Les ETF obligataires de la gamme iShares ont apporté liquidité et transparence des prix à un moment important pour les investisseurs.1

Êtes-vous un investisseur professionnel ? Cliquez ici

Les ETF obligataires permettent aux investisseurs de négocier sur le marché obligataire même en période de volatilité sur les marchés.

Risque de perte en capital. La valeur des investissements et le revenu en découlant peuvent évoluer à la baisse comme à la hausse et ne sont pas garantis. Les investisseurs ne sont dès lors pas assurés de récupérer leur investissement initial.

Résumé

  • Les investisseurs se tournent de plus en plus vers les fonds indiciels cotés (ETF) obligataires pour faire face à la volatilité des marchés.
  • En période de turbulences sur les marchés, les ETF obligataires ont offert aux investisseurs de la souplesse et de la transparence pour réajuster le niveau de risque au sein de leurs portefeuilles.1

Tout au long des mois de février et mars 2020, la crise de la COVID-19 a suscité une volatilité sans précédent sur les marchés sous l’effet de la crainte d’une pandémie. Durant cette période, les investisseurs ont recouru de manière croissante aux ETF obligataires afin de comprendre comment se négociaient les marchés obligataires. La volatilité observée durant cette période a permis de montrer la capacité des ETF obligataires à indiquer avec précision aux investisseurs le prix auquel ils pouvaient négocier un large éventail d’obligations, même en période de tensions sur les marchés.

Une preuve de résilience

Les observateurs se demandent depuis longtemps ce qui adviendrait si les ETF obligataires étaient mis à l’épreuve d’un choc de marché sans précédent et s’ils seraient capables de faire face à des volumes de vente élevés. Tout au long des mois de février et mars 2020, les ETF obligataires ont résisté aux conditions extrêmes2 régnant sur le marché obligataire et continué à aider les investisseurs à négocier sur ce marché.

Les investisseurs ont choisi les ETF obligataires

Les investisseurs se sont tournés vers les ETF obligataires les plus négociés pour naviguer sur les marchés obligataires. Ce faisant, ces ETF sont devenus un indicateur permettant de déterminer le prix de l’ensemble des obligations individuelles auxquelles ils permettent généralement de s’exposer et qui, dans certains cas, avaient cessé d’être négociées.2 (Les obligations se négocient directement entre deux parties (ce qu’on appelle de gré à gré), plutôt que sur une place boursière. Cela signifie qu’elles cessent parfois d’être négociées lorsque les marchés deviennent instables car il n’est pas toujours évident de déterminer leur prix). Alors que la volatilité des marchés se renforçait entre fin février et fin mars 2020, 17,5 milliards de dollars d’ETF iShares UCITS Fixed Income ont été négociés, soit plus du double de la moyenne hebdomadaire de 2019 (7,8 milliards).3

En quoi les ETF ont-ils aidé les investisseurs ?

Dans le cadre de leurs efforts pour réajuster le niveau de risque au sein de leurs portefeuilles, les ETF obligataires ont apporté souplesse et transparence aux investisseurs :

  • Souplesse : les ETF obligataires ont permis aux investisseurs de négocier immédiatement et quotidiennement sur les marchés obligataires pendant la phase de repli du marché, même lorsque les obligations individuelles n’étaient pas négociées – à l’inverse, les fonds communs de placement indiciels ne sont négociés que lors de créneaux limités de la journée.
  • Transparence : la crise de la COVID-19 a permis de montrer la capacité des ETF obligataires à indiquer avec précision aux investisseurs le prix auquel ils pouvaient négocier un large éventail d’obligations dans la mesure où ces titres ont continué à se négocier tout au long de la journée.
  • Performance : au final, il est probable que les investisseurs ont recours aux ETF obligataires qui suivent la performance d’un indice afin de profiter de cette performance. De nombreux ETF obligataires phares de la gamme iShares ont suivi de près leur indice de référence respectif, même lorsque les marchés étaient très volatils.2 La performance de chaque ETF iShares et de son indice de référence est communiquée quotidiennement à tous les investisseurs.

Qu’est-ce que cela signifie pour l’avenir ?

Nous pensons que de plus en plus d’investisseurs auront recours aux ETF obligataires comme moyen simple et efficace d’accéder aux marchés obligataires. Les ETF obligataires offrent aux investisseurs souplesse, transparence et performance, même lorsque les marchés sont volatils.

3 pratiques des investisseurs hautement efficaces
En savoir plus sur trois caractéristiques communes à de nombreux investisseurs ciblés.
En savoir plus En savoir plus
3 pratiques des investisseurs hautement efficaces.

1.En période de tensions sur les marchés, les ETF iShares UCITS Fixed Income se sont négociés à hauteur de 17,5 milliards de dollars US en moyenne (21 fév. - 20 mars 2020), soit plus du double de la moyenne hebdomadaire de 7,8 milliards de dollars US en 2019. Tous les montants sont exprimés en USD.
2.Source : BlackRock, « Envoi d’un signal clair » avril 2020
3.Les ETF iShares UCITS Fixed Income se sont négociés à hauteur de 17,5 milliards USD en moyenne (21 fév. - 20 mars 2020) contre une moyenne hebdomadaire de 7,8 milliards USD en 2019. Tous les montants sont exprimés en USD.