Aperçu :

  • Bâtir un réseau d’experts internationaux afin d’accroître vos capacités de recherche.
  • Connaître vos compétences de base et vos avantages concurrentiels.
  • Concevoir des processus mesurables et reproductibles afin de maintenir une constance, tout en se perfectionnant et en s’améliorant.

Quelle est la proposition de valeur unique qui vous distingue, vous et votre équipe chez CIBC Wood Gundy, des autres gestionnaires de portefeuille?

Nous associons les objectifs et les besoins de nos clients à une stratégie de placement qui répond à la conjoncture mondiale en évolution constante. Nous le faisons en intégrant une vaste gamme de méthodes fondamentales. Nous disposons de très grandes capacités de recherche, en tirant profit de notre réseau d’analystes de premier ordre à New York, à Londres et dans toute l’Asie; nous supprimons les frontières internationales pour nos portefeuilles.

Nous avons conçu et perfectionné un processus de placement tactique en trois étapes systématique et rigoureux. Nous commençons par établir des perspectives macroéconomiques au moyen d’un modèle multifactoriel, ce qui nous aide à prendre les décisions en matière de répartition de l’actif.

Puis, nous effectuons une analyse fondamentale ascendante au moyen d’un modèle quantitatif exclusif qui évalue des facteurs comme la rentabilité, les révisions de prévisions de bénéfice et l’évolution de la croissance des sociétés pour classer l’univers des titres dans nos catégories d’actif préférées.

“... en tirant profit de notre réseau d’analystes de premier ordre à New York, à Londres et dans toute l’Asie; nous supprimons les frontières internationales pour nos portefeuilles.”

Enfin, nous utilisons un modèle pour établir où se dirigent les flux de capitaux, ce qui nous donne de l’information sur le moment d’acheter ou de vendre.

Pour compléter notre processus de placement, nous élaborons une stratégie de gestion du risque afin de minimiser le risque de baisse et de maximiser le rendement. Tout au long du processus, nous tirons parti des compétences et des analyses de spécialistes; nous recourons à la fois à l’« homme » et à la « machine » pour obtenir le bon dosage entre les aspects de l’art et de la science de la gestion de portefeuille.

Votre père, le chevronné conseiller Terry Wong, vous a encouragée à envisager de devenir une gestionnaire de portefeuille et une conseillère en placement. Qu’est-ce qui, dans la pratique de sa profession et vos aspirations, vous a inspiré à choisir cette carrière?

Mon père a été un conseiller prospère durant 45 ans et il a toujours partagé volontiers sa sagesse. Déjà à l’école primaire, j’allais au bureau avec lui lors de mes journées de congé; j’ai toujours voulu connaître les ingrédients du succès en affaires. Nous prenons encore un café ensemble tous les matins.

Lorsque j’étais à l’Université de la Colombie-Britannique, j’ai été choisie pour gérer la Portfolio Management Foundation. Six étudiants en commerce sont choisis chaque année pour gérer un portefeuille de plusieurs millions de dollars et, tous les deux mois, ils doivent défendre leur processus de gestion et leur rendement auprès du comité de la fondation.

“... un revenu durable et un portefeuille à faible volatilité, ce qui leur permet d’obtenir l’aide dont il a besoin à la maison tout en étant certains qu’ils ne manqueront pas d’argent à long terme.”

Cela a été une révélation pour moi. J’ai aimé cette application pratique de la rigueur intellectuelle qui continue de m’inspirer aujourd’hui : faire le tri dans la mine de connaissances qui existe pour créer des stratégies durables qui permettent à nos clients d’accéder au mode de vie qu’ils ont toujours voulu avoir.

Quelles sont, selon vous, les choses les plus importantes que les investisseurs ne devraient jamais oublier lorsqu’ils prennent des décisions de placement?

Penser et agir mondialement lorsqu’on recherche des occasions de placement. Examiner toutes les options, puis évaluer les occasions en fonction du risque et du rendement.

Essayer de ne pas se laisser emporter par les émotions, car le marché peut être très humiliant. Cela prend de l’entraînement pour bien faire les choses et il est essentiel d’avoir mis en place des processus systématiques qui s’ajustent aux conditions des marchés en constante évolution.

Pouvez-vous nous citer un cas où votre approche a vraiment contribué à améliorer la vie d’un client?

L’un de mes clients, un cadre d’entreprise à la retraite, a contracté une maladie grave qui exigeait des soins médicaux continuels. Il était très important pour lui et sa conjointe qu’il puisse obtenir ses soins à sa maison.

Nous avons constitué un portefeuille de revenu durable et géré de façon active qui était composé d’actions à dividendes croissants, d’obligations de sociétés et de fonds négociés en Bourse, et qui procurait un revenu mensuel.

“Les conseillers qui réussissent le mieux sont ceux qui sont les mieux concentrés.”

Nous avons pu envoyer des chèques mensuels à partir de son revenu de placement qui couvraient le coût supplémentaire des soins de santé privés, dont trois aides-soignantes à temps plein. C’est une chose pour laquelle lui et sa conjointe m’ont été très reconnaissants : un revenu durable et un portefeuille à faible volatilité, ce qui leur permet d’obtenir l’aide dont il a besoin à la maison tout en étant certains qu’ils ne manqueront pas d’argent à long terme.

Quel conseil donneriez-vous aux conseillers moins chevronnés?

Définissez ce que vous voulez devenir et devenez-le. Connaissez vos compétences de base et vos avantages concurrentiels. Les conseillers qui réussissent le mieux sont ceux qui sont les mieux concentrés. Ils conçoivent des processus mesurables et reproductibles afin de maintenir une constance, tout en se perfectionnant et en s’améliorant.

Restez à la fine pointe des dernières tendances des marchés. Ajoutez constamment des outils à votre boîte à outils : les progrès technologiques donnent de meilleurs instruments qui permettent de mesurer plus précisément, plus uniformément et plus efficacement.

Maili Wong

Maili Wong, CFA

Vice-présidente, conseillère en placement et gestionnaire de portefeuille,
CIBC Wood Gundy

Maili Wong est vice-présidente, conseillère en placement et gestionnaire de portefeuille chez CIBC Wood Gundy, à Vancouver. Après avoir terminé ses études à l’école de commerce de l’Université de la Colombie-Britannique en 2001 (première parmi les femmes diplômées), elle a travaillé au siège social international de Merrill Lynch à New York, où elle concevait des stratégies d’options et de produits dérivés pour des caisses de retraite, avant d’être embauchée par un fonds de couverture mondial, où elle aidait à gérer des actifs de plus de 5 milliards de dollars pour le compte de fonds de dotation d’universités de la « Ivy League », de caisses de retraite et de clients très fortunés.