Il est facile pour quiconque épargne en vue de la retraite de se sentir dépassé. La retraite comporte nombre d’inconnues, qu’il s’agisse du nombre d’années que nous vivrons ou du coût des soins de santé dont nous aurons besoin.

Ce qui distingue les Canadiens, c’est leur façon d’aborder ces événements de la vie : est-ce qu’ils s’y préparent ou laissent les choses aller? Même si épargner pour la retraite occupe le deuxième rang des priorités financières des Canadiens, un tiers des retraités de récente date ont affirmé n’avoir rien fait pour se préparer aux répercussions financières de la retraite. Le sondage Le pouls des investisseurs 2014 – Canada nous révèle ce qui suit au sujet de la retraite :





* moyenne en dollars



Base : CANADIENS PAS ENCORE PLEINEMENT RETRAITÉS