BlackRock Managed Index Portfolios.

La beauté de l'investissement indiciel actif.

Les fonds BlackRock Managed Index Portfolios sont des compartiments de BlacRock Strategic Funds.

Risque de perte en capital. La valeur des investissements et le revenu en découlant peuvent évoluer à la baisse comme à la hausse et ne sont pas garantis. L’investisseur n’est pas assuré de récupérer son investissement initial.

Les résultats indiqués concernent les performances passées. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances actuelles ou futures et ne doivent en aucun cas constituer le seul facteur de sélection d’un produit ou d’une stratégie.

Les fluctuations des taux de change entre les devises sont susceptibles d’entraîner une diminution ou une augmentation de la valeur des investissements. Les fluctuations peuvent être particulièrement importantes pour les fonds dont la volatilité est plus élevée et la valeur d’un investissement peut diminuer subitement et de manière substantielle. Les niveaux d’imposition et leur assiette peuvent évoluer à tout moment.

Composition du portefeuille du fonds BlackRock Strategic Funds - BlackRock Managed Index Portfolios au

Aperçu de l'allocation

Classes d'actifs (1er niveau)
Classes d'actifs (2ème niveau)

Risque : la diversification et l'allocation d'actifs peuvent ne pas vous protéger totalement contre le risque de marché. À des fins d'illustration uniquement.

 

L'allocation en détail

Pondération

Différences d'arrondis possibles.

Source : BlackRock, au . Tous les fonds inclus sont de la marque iShares. La répartition du portefeuille peut changer et contient des montants résiduels en espèces ou en contrats de change à terme, qui sont utilisés pour couvrir les risques de change.

Veuillez noter que les informations sur les prix et la valorisation (les Informations) ne sont pas vérifiées et sont basées sur des données de prix et de détention non vérifiées. En tant que telles, les Informations sont uniquement indicatives et sont susceptibles d'être modifiées. BlackRock (Netherlands) B.V. ne fait aucune déclaration ou garantie de quelque nature que ce soit, expresse ou implicite, concernant les Informations. En particulier, mais sans limiter la portée de ce qui précède, BlackRock ne déclare ni ne garantit que les Informations sont réconciliées, exactes, complètes, sans erreur, sans virus, ou que les résultats obtenus par l'utilisation des Informations seront corrects.

Revue mensuelle Octobre 2021

Commentaire de marché

Le mois de septembre a amené un regain de volatilité sur les marchés financiers, causé par la hausse des rendements des emprunts d’État des marchés développés, sur fond d’anticipations d’une normalisation de la politique monétaire. Cette situation a entraîné une correction généralisée des actifs risqués. Les actions des marchés développés ont enregistré une baisse modérée de 3,6 %. Les actions américaines ont particulièrement souffert, clôturant le mois en recul de 4,7 % en raison des craintes liées au pic de la croissance, aux perturbations de la chaîne d’approvisionnement et à la hausse de l’inflation. Au sein des marchés émergents, la Chine connaît un renforcement du contrôle public et les objectifs sociaux prennent parfois le pas sur les objectifs de croissance. Cependant, le ralentissement atteint des niveaux que les responsables politiques ne peuvent plus ignorer et un assouplissement progressif de cette politique est envisageable à court terme. Bien que certains marchés, comme l’Inde, continuent d’enregistrer de bonnes performances, les actions émergentes, plombées par la correction des marchés chinois, ont sous-performé (-2,8 %). La Fed s’est montrée plus ferme en septembre, ce qui a renforcé les rendements des bons du Trésor et le dollar. Vers la fin du mois, les inquiétudes du marché se sont accrues en réponse aux multiples perturbations des chaînes d’approvisionnement internationales en matières premières, produits manufacturés et autres ressources, ce qui a également soutenu le billet vert. Le dollar a ainsi terminé le mois en hausse de 2,1 % face à la livre sterling et de 1,9 % face à l’euro.

Les emprunts d’État à 10 ans ont clôturé le mois de septembre dans le rouge, les rendements ayant progressé dans l’ensemble des principales régions développées. Aux États-Unis, la Fed a publié ses projections de taux d’intérêt pour les prochaines années ; le rythme des hausses de taux envisagées ayant dépassé les prévisions du marché, les rendements des bons du Trésor ont grimpé au cours du mois. En outre, les rendements des Gilts ont connu une forte hausse en septembre en raison des attentes accrues de resserrement de la politique monétaire. Les rendements de référence à 10 ans ont progressé 23 pb à 1,53 % aux États-Unis, de 40 pb à 1,02 % au Royaume-Uni, de 4 pb à 0,07 % au Japon, de 19 pb à -0,20 % en Allemagne et de 16 pb à 0,87 % en Italie. Le pétrole (Brent) a terminé le mois en hausse de 7,6 % à 79 USD/baril, car plusieurs pays ont accru leurs commandes afin de faire face à la crise énergétique, tandis qu’un déficit persistant de l’offre se traduit par un marché pétrolier de plus en plus tendu. L’or a clôturé le mois en recul de 2,5 % à 1 761 USD/once, en raison de l’appréciation du dollar et de la hausse des rendements des bons du Trésor. En effet, la hausse des taux renforce le coût d’opportunité de la détention du métal précieux.

Commentaire sur le portefeuille par les gestionnaires de fonds

Les marchés d’actions internationaux ont chuté au mois de septembre. Les actions américaines, qui avaient progressé davantage que leurs homologues européennes depuis le début de l’année, ont sous-performé au cours du mois. Les actions, thématiques et facteurs des marchés émergents ont également contribué négativement. Sur les marchés obligataires, les emprunts d’État des marchés développés et émergents ont reculé, à l’exception notable des obligations d’État et d’agences chinoises, qui ont fourni une contribution positive. Les obligations indexées sur l’inflation ont bénéficié de la hausse des anticipations d’inflation.

Au cours du mois, nous avons réduit notre allocation en actions, ce qui a permis de limiter le drawdown du portefeuille. Plus précisément, nous avons vendu des actions américaines, européennes et émergentes, pour réinvestir le produit de ces ventes dans des obligations européennes de duration courte. La duration du portefeuille n’a donc pas été modifiée, ce qui a contribué à le protéger contre la hausse des rendements.

Source : BlackRock, Thomson Reuters DataStream, au 31/08/2021.

Risques spécifiques aux fonds :

Risque de taux de change - Le rendement de votre investissement peut augmenter ou diminuer en raison des fluctuations des devises si votre investissement est effectué dans une devise autre que celle utilisée dans le calcul des performances passées.

Risque lié aux titres à revenu fixe - Les deux principaux risques liés aux placements à revenu fixe sont le risque de taux d'intérêt et le risque de crédit. En général, lorsque les taux d'intérêt augmentent, on observe une baisse correspondante de la valeur marchande des obligations. Le risque de crédit fait référence à la possibilité que l'émetteur de l'obligation ne soit pas en mesure de rembourser le principal et de verser les intérêts.

Risque de contrepartie - l’insolvabilité de tout établissement fournissant des services tels que la conservation d’actifs ou agissant en tant que contrepartie à des instruments dérivés ou à d’autres instruments peut exposer la Classe d’Actions à des pertes financières.

Risque de liquidité - La liquidité est faible quand les achats et les ventes ne suffisent pas pour négocier facilement les investissements du Fonds.

Risque lié aux actions - La valeur des actions ou titres liés à des actions est sensible aux mouvements de marché boursier quotidiens ainsi qu’à l'actualité politique et économique, aux résultats des entreprises et aux événements significatifs d’entreprises.

Risque de crédit - L’un des principaux risques liés aux placements à revenu fixe est le risque de crédit. Le risque de crédit fait référence à la possibilité que l’émetteur de l’obligation ne soit pas en mesure de rembourser le principal et d’effectuer les paiements d’intérêts.

Risque de devise - Le Fonds investit dans d'autres devises. Les variations de taux de change auront donc un impact sur la valeur de l'investissement.

*BlackRock Strategic Funds (BSF)

Ce document est un matériel de marketing. BlackRock Strategic Funds (BSF) est une société d'investissement à capital variable établie et domiciliée au Luxembourg qui n'est disponible à la vente que dans certaines juridictions. BSF n'est pas disponible à la vente aux Etats-Unis ou à des personnes américaines. Les informations sur les produits concernant BSF ne doivent pas être publiées aux Etats-Unis. BlackRock Investment Management (UK) Limited est le distributeur principal de BSF et peut mettre fin à la commercialisation à tout moment. Les souscriptions à BSF ne sont valables que si elles sont effectuées sur la base du Prospectus en vigueur, des rapports financiers les plus récents et du Document d'information clé pour l'investisseur, qui sont disponibles dans les juridictions enregistrées et disponibles dans la langue locale là où elles sont enregistrées, sur le site www.blackrock.com aux pages des produits concernés. Les Prospectus, les Documents d'informations clés pour l'investisseur et les formulaires de demande peuvent ne pas être disponibles pour les investisseurs dans certaines juridictions où le Fonds en question n'a pas été autorisé.