GÉRER LA LIQUIDITÉ DES OBLIGATIONS

Les études de cas présentées ici le sont à des fins d'illustration uniquement ; elles ne constituent pas une garantie de résultats ou d’événements futurs et ne doivent pas être interprétées comme un conseil ou une recommandation d’investissement.

Risque de perte en capital. La valeur des investissements et les revenus qui en découlent peuvent évoluer à la hausse comme à la baisse et ne sont aucunement garantis. Les investisseurs peuvent ne pas récupérer la totalité du montant qu'ils ont initialement investi.

L'ACHETEUR

Reconsidérer son portefeuille avec l’ETF obligataire iShares.

LE CONTEXTE

Les gestionnaires d'actifs ont besoin de liquidités pour financer leurs souscriptions et leurs rachats tout en maintenant leur niveau d’investissement, afin d'éviter de subir des pressions sur leur trésorerie qui entraînent souvent une sous-performance. La certitude de l'exécution est particulièrement importante pour des actifs tels que les obligations à haut rendement, un segment dans lequel les transactions sur titres individuels peuvent être longues et coûteuses.

DÉFI

À la suite du « sell-off » intervenu sur les marchés en mars 2020, ce gestionnaire d'actifs voulait accroître la liquidité de son portefeuille tout en maintenant l'allocation d'actifs souhaitée dans le crédit à haut rendement libellé en EUR. Son portefeuille existant était composé d'obligations à ligne unique, mais comme la liquidité du marché sous-jacent des obligations à haut rendement s'était dégradée en mars, ce gestionnaire d'actifs cherchait un outil qui lui permettrait de rester exposé au marché tout en gérant mieux les flux dans le fonds.

L'APPROCHE TRADITIONNELLE

Traditionnellement, les gestionnaires de portefeuilles d'obligations à haut rendement créaient des niveaux de liquidité, dits « sleeves » (« manches »), en utilisant pour ce faire les titres les plus liquides d'une classe d'actifs donnée combinés à des instruments assimilables à des liquidités, notamment des fonds du marché monétaire.

L'APPROCHE DES ETF OBLIGATAIRES

Le gestionnaire d'actifs a ici considéré, après étude, que les ETF en obligations d'entreprise étaient un outil lui permettant à la fois de reproduire son portefeuille et de gérer efficacement le risque et la liquidité. Le volume quotidien moyen des transactions sur les ETF en obligations d'entreprise a atteint 262 M USD en mars, le montant le plus important s’étant élevé à 695 M USD le 13 mars (contre 133 M USD en moyenne en 2019). Si les spreads des ETF sur obligations d'entreprises se sont creusés en mars (42 points de base contre 5 pb en janvier), ils sont toutefois restés bien en deçà des niveaux de négociation du marché sous-jacent. En avril, ces spreads avaient été réduits de moitié, à 22 pb*.

En intégrant l'ETF en obligations d'entreprise iShares dans sa « manche » de liquidité, ce gestionnaire d'actifs a évité des problèmes de trésorerie, a amélioré la liquidité et l'efficience de ses coûts et a généré un effet d’échelle opérationnel lui permettant de rééquilibrer ses allocations.

La combinaison de performances indicielles à haut rendement et d'emprunts d'État à court terme en EUR a une incidence moindre sur la trésorerie

Performance de l'indice 1er juillet 2019 au 30 juin 2020 1er juillet 2018 au 30 juin 2019 1er juillet 2017 au 30 juin 2018 1er juillet 2016 au 30 juin 2017 1er juillet 2015 au 30 juin 2016
Indice Markit iBoxx EUR Liquid High Yield (IBOXXMJA) -2,92% 4,65% 0,19% 7,75% 1,14%
Indice Bloomberg Barclays Euro Short Treasury (0-12 Months) Bond (LA09TREU) -0,38% -0,28% -0,51% -0,43% -0,09%

Source : Bloomberg, au 30 juin 2020. Les chiffres indiqués font référence à des performances passées. Les performances passées ne présagent pas des performances actuelles ou futures.

Graphique de performances

Les performances passées ne présagent pas des performances actuelles ou futures, et ne doivent pas être le seul facteur à prendre en considération lors de la sélection d'un produit ou d'une stratégie.

Source : Bloomberg, performances par indice, performances cumulées du 31 décembre 2014 au 30 juin 2020. Les performances des indices sont présentées à des fins d’illustration uniquement. Les performances des indices ne tiennent pas compte des frais de gestion, des coûts de transaction ou des dépenses. Les indices ne sont pas gérés et il n’est pas possible d'investir directement dans un indice. Un investissement dans des fonds obligataire ne présente pas d’équivalence avec un investissement en liquidités et présente des risques différents.

« Les indices IBOXXMJA et LA09TREU sont les indices les plus couramment utilisés pour les classes d'actifs ici représentées (obligations à haut rendement en EUR et emprunts d’État à court terme en EUR). »

Ces informations ne sauraient être interprétées comme une prévision, une recherche ou un conseil d'investissement, et ne constituent pas une recommandation, une offre ou une sollicitation pour acheter ou vendre des titres ou des produits financiers ou pour adopter une stratégie d'investissement spécifique. Les opinions exprimées sont en date du 13 octobre 2020 et peuvent être modifiées sans préavis en fonction de l’évolution future des conditions de marché.

COMMENT NOUS POUVONS VOUS AIDER

Des études de cas à l'externalisation complète, découvrez comment nos solutions de portefeuille peuvent vous aider à repenser votre portefeuille.

DÉCOUVREZ LES SOLUTIONS DE PORTEFEUILLE