Zéro émission nette : nos engagements

Deux personnes assises en silhouette devant une porte circulaire, regardant des arbres verts

Chers clients,

L’année dernière, nous vous avions indiqué que BlackRock entreprenait de faire de la durabilité sa nouvelle norme d’investissement. Nous avions alors détaillé la façon dont nous comptions intégrer la durabilité dans notre démarche de gestion des risques, de génération d’alpha, de construction de portefeuille et d’engagement actionnarial, afin de vous permettre d’optimiser vos performances d’investissement. Cet engagement se fondait sur notre conviction profonde selon laquelle l’intégration des enjeux de durabilité peut aider les investisseurs à construire des portefeuilles plus résilients, et à réaliser de meilleures performances ajustées du risque, sur le long terme.

En 2020, nous avons atteint notre objectif d’intégration de critères ESG à 100 % au sein de nos portefeuilles en gestion active et discrétionnaire. Nous avons lancé Aladdin Climate afin d’établir une nouvelle norme en matière de données et d’analyses climatiques. Nous avons intensifié nos efforts d’engagement actionnarial sur les enjeux matériels liés au développement durable. Et nous avons lancé près d’une centaine de nouveaux fonds intégrant des critères de durabilité qui contribuent à améliorer l’accès des investisseurs et à leur offrir un plus grand choix. Cliquez ici pour consulter la synthèse de nos initiatives en 2020.

Peu de temps après vous avoir adressé cette lettre en janvier dernier, la COVID-19 a frappé la planète, provoquant un terrible bilan humain et économique qui ne cesse de s’alourdir encore aujourd’hui. Alors que les marchés s’effondraient, de nombreux observateurs ont suggéré que la pandémie risquait de ralentir les efforts entrepris à l’échelle mondiale en matière de lutte contre le changement climatique. Or c’est exactement le contraire qui s’est produit. Comme Larry Fink l’a souligné aujourd’hui dans sa lettre annuelle aux dirigeants d’entreprises, la pandémie a conduit l’ensemble de la société à se préoccuper davantage de cette menace existentielle.

2020 a été une année historique en matière d’engagements vis-à-vis de la lutte contre le changement climatique, tant de la part des entreprises que des pouvoirs publics et des investisseurs. Ces engagements sont axés sur la notion de « zéro émission nette », c’est-à-dire la création d’une économie qui n’émet pas plus de dioxyde de carbone qu’elle n’en retire de l’atmosphère d’ici à 2050, date limite scientifiquement établie pour maintenir le réchauffement climatique à un niveau nettement inférieur à 2 °C.

L’année dernière, la Chine, l’UE, le Japon et la Corée du Sud ont pris d’importants engagements en faveur de cet objectif de zéro émission nette ; de leur côté, les États-Unis ont rejoint l’Accord de Paris. De plus en plus d’instances de réglementation financière imposent la publication d’informations relatives aux risques climatiques, les banques centrales réalisent des simulations de crise climatique et les responsables politiques du monde entier collaborent à la réalisation d’objectifs climatiques communs. 127 États (responsables de plus de 60 % des émissions mondiales) et plus de 1100 entreprises envisagent de prendre ou ont déjà pris des engagements en faveur de cet objectif de zéro émission nette.

Les implications de ces changements seront considérables pour les investisseurs. L’année dernière, nous indiquions dans notre lettre que les investisseurs étaient de plus en plus conscients du fait que le risque climatique est un risque d’investissement, ce qui devrait entraîner une réaffectation significative des capitaux. Nous pensons également que la transition climatique fait naître une opportunité d’investissement historique. Alors que le monde tend vers cet objectif de zéro émission nette, BlackRock peut servir au mieux les intérêts de ses clients en les aidant à jouer un rôle de premier plan dans cette transition.

 


Engagement de BlackRock vis-à-vis de l’objectif Zéro émission nette

BlackRock s’engage en faveur de l’objectif de zéro émission nette de gaz à effet de serre d’ici à 2050 au plus tard. Nous prenons un certain nombre de mesures afin d’aider les investisseurs à préparer leurs portefeuilles en prévision d’un monde à zéro émission nette, notamment en saisissant les occasions que crée la transition vers cet objectif. Principales initiatives pour 2021 :

Indicateurs de mesure et transparence

  • Publier un indicateur d’alignement de température implicite pour nos fonds d’actions cotées et d’obligations pour tous les marchés disposant de données suffisamment fiables
  • Communiquer la proportion de nos actifs sous gestion qui sont actuellement alignés sur le zéro net, et annoncer un objectif intermédiaire sur la proportion de nos actifs sous gestion qui seront alignés sur le zéro net d'ici 2030, pour les marchés disposant de données suffisamment fiables
  • Par le biais d’Aladdin Climate, permettre à un plus grand nombre d’investisseurs de gérer et d’atteindre leurs objectifs climatiques en surveillant les trajectoires des portefeuilles d’investissement vers l’objectif de zéro émission nette et en aidant à agréger des données et outils de mesures de plus en plus fiables et standardisés afin de contribuer aux progrès de l’industrie dans ce domaine

Gestion des investissements

  • Intégrer les effets du changement climatique dans nos prévisions de marchés, socle de la construction de portefeuilles chez BlackRock
  • Mettre en œuvre un « modèle de surveillance renforcée » au sein de nos portefeuilles de gestion active afin d’encadrer la gestion des titres qui présentent un risque climatique important
  • Aider les clients à profiter des opportunités offertes par la transition énergétique, telles que les investissements dans les véhicules électriques, l’énergie propre, et les logements éco-énergétiques
  • Lancer des produits d’investissement assortis d’objectifs précis en matière d’alignement sur les scénarios de limitation du réchauffement, dont des produits alignés sur une trajectoire de zéro émission nette

Engagement actionnarial

  • Recourir à l’engagement actionnarial pour s’assurer que les entreprises dans lesquelles nos clients investissent optimisent leur gestion du risque climatique et tiennent compte des possibilités offertes par la transition vers l’objectif de zéro émission nette
  • Inviter les entreprises à publier un plan aligné sur l’objectif de limitation du réchauffement climatique à une température nettement inférieure à 2 °C et conforme à l’objectif mondial de réduction à zéro des émissions nettes de gaz à effet de serre d’ici 2050
  • Accorder aux résolutions d’actionnaires une importance croissante dans nos efforts d’engagement actionnarial en matière de développement durable

 


Accélération du mouvement tectonique

L’année dernière, nous avions fait part de notre conviction selon laquelle le monde se trouvait à l’aube d’un mouvement tectonique majeur, à savoir une réaffectation fondamentale des capitaux vers des actifs durables. En 2020, nous avons commencé à observer cette évolution. Entre janvier et novembre 2020, les investisseurs en fonds communs de placement et en ETF ont investi 288 milliards USD dans des produits durables à l’échelle mondiale, ce qui représente une hausse de 96 % par rapport à une période de 12 mois l’année précédente.1

Cette transition croissante vers les actifs durables est le fruit de plusieurs facteurs : amélioration des données portant sur la durabilité, multiplication des options d’investissement durable et émergence d’un consensus croissant sur le développement durable en tant que moteur de performance pérenne. Ce phénomène alimente une réaffectation mondiale des capitaux vers des entreprises plus durables qui se poursuivra pendant de nombreuses années, et nous pensons que les investisseurs qui agiront rapidement pour contribuer à cette réaffectation en tireront profit.

En 2020, parmi une sélection d’indices durables représentatifs à l’échelle mondiale, 81 % ont surperformé leurs indices parents.2 Cette surperformance s’est encore accentuée lors des troubles de marchés observés au premier trimestre, ce qui illustre une fois de plus la résistance des fonds durables observée lors de ralentissements précédents.3 Les performances d’investissement sont susceptibles de fluctuer au cours de périodes spécifiques, mais ces données contribuent à dissiper la croyance fausse selon laquelle l’investissement durable se fait au prix de performances médiocres.

La nouvelle perception de l’investissement durable et la dynamique mondiale en faveur de l’objectif de zéro émission nette entraîneront une refonte radicale de l’économie au cours des prochaines décennies. Cette transformation aura des implications majeures pour vous, nos clients, et nous nous engageons à vous accompagner dans cette transition en vous fournissant les données, les outils, les stratégies et les informations nécessaires. Cette lettre est axée sur nos initiatives liées au climat, mais nous continuons également à renforcer notre offre dans une large série d’autres domaines liés à la durabilité.

Initiatives entreprises par BlackRock dans le cadre de l’objectif zéro émission nette

Dans la mesure où l’économie mondiale actuelle est intensive en carbone, les portefeuilles de la plupart des investisseurs ayant des actifs diversifiés, y compris ceux des clients de BlackRock dans leur ensemble, le sont également. Cette situation ne peut pas et ne pourra pas changer du jour au lendemain, et le portefeuille mondial de BlackRock sera nécessairement tributaire des décisions d’investissement de nos clients. Pour autant, la dynamique mondiale en faveur de la transition vers une économie à zéro émission nette est bien réelle, et BlackRock estime devoir jouer un rôle de premier plan dans cette transition afin de servir au mieux les intérêts de ses clients. Les initiatives que nous menons pour vous aider à atteindre cet objectif se répartissent en trois grandes catégories : indicateurs de mesure et transparence, gestion des investissements et engagement actionnarial.

Indicateur de mesure et transparence

Dans le cadre de l’enquête que nous avons réalisée récemment auprès d’investisseurs représentant 25 000 milliards de dollars d’actifs sous gestion, ceux-ci ont très majoritairement fait part de leur intention d’accroître leur allocation en faveur des investissements durables, tout en indiquant que le manque de données de qualité était le principal obstacle à cette démarche. Les investisseurs réclament des données et des indicateurs de meilleure qualité sur la façon dont leurs portefeuilles sont positionnés pour la transition énergétique.

Objectifs d’alignement de température et de communication d’informations concernant l’objectif zéro émission nette

Pour être en mesure de juger de l’état de préparation d’un portefeuille à la transition énergétique et de répartir leurs capitaux en fonction de leurs propres objectifs de zéro émission nette, les investisseurs doivent comprendre les trajectoires de transition de leurs portefeuilles.

Aujourd’hui, BlackRock publie, conformément aux recommandations de la Task Force on Climate-related Financial Disclosures (TCFD), l’intensité carbone moyenne pondérée de portefeuilles investis dans des ETF iShares et des fonds communs de placement BlackRock représentant plus de 2 000 milliards USD. Toutefois, nous sommes conscients que les indicateurs d’intensité carbone actuels n’offrent pas une vision complète de la façon dont les portefeuilles sont positionnés pour s’adapter à la transition mondiale vers l’objectif de zéro émission nette - par exemple, leur « alignement de température ».

L’alignement de température est un indicateur de l’impact des titres d’un portefeuille sur l’évolution de la température mondiale. Les méthodologies de mesure de l’alignement de température sont en constante évolution, et reposent sur de nouveaux travaux de recherche et de nouvelles données spécifiques à certains secteurs et territoires. Aux côtés de ses homologues et de partenaires tels que le TCFD, BlackRock s’est beaucoup impliqué pour faire avancer cette question.

Ces informations, et la manière dont elles permettent aux investisseurs de comprendre le parcours de décarbonation d’un investissement, joueront un rôle de plus en plus important dans les décisions en matière d’allocation d’actifs. Soucieux de fournir à nos clients ces informations essentielles et d’améliorer la diffusion publique des données concernant la trajectoire climatique actuelle de la planète, nous nous engageons à communiquer les informations suivantes d’ici à la fin de l’année 2021 pour tous les marchés disposant de données suffisamment fiables, sachant que les méthodologies relatives à l’alignement sur l’objectif de zéro émission nette continuent d’évoluer :

  • Publication d’un indicateur d’alignement de température implicite pour tous les fonds d’actions cotées et d’obligations
  • Publication de l’alignement de température implicite des principaux indices de marché, en collaboration avec les fournisseurs d’indices
  • Publication la proportion d’actifs sous gestion actuellement alignés sur l’objectif de zéro émission nette
  • Publication d'un objectif intermédiaire sur la proportion de nos actifs sous gestion qui sera alignée sur le zéro net d'ici 2030

Aladdin Climate

Afin de mesurer et de comprendre plus facilement l’alignement sur la température et le risque climatique, les investisseurs doivent disposer de meilleurs outils et de meilleures technologies. En réponse à ce besoin, nous développons Aladdin Climate, qui dotera Aladdin, principale plateforme de gestion des risques du secteur, d’un large éventail de données climatiques et d’outils de gestion des risques associés. Le développement d’Aladdin Climate permettra à un plus grand nombre d’investisseurs de gérer et d’atteindre leurs objectifs climatiques en leur permettant de mesurer l’impact sur leurs portefeuilles de risques physiques tels que conditions météorologiques extrêmes ainsi que les risques liés à la transition tels que l’évolution des politiques publiques, des progrès technologiques, et des ressources énergétiques. Au fil du temps ces fonctionnalités permettront aux investisseurs d’obtenir, pour chaque titre ainsi que pour l’ensemble de leur portefeuille, les valorisations des actifs "ajustées au climat", ainsi que de suivre la trajectoire du portefeuille vers le zéro net, et de mieux identifier les risques et opportunités climatiques. Nous aspirons à ce que Aladdin Climate établisse des standards de premier plan en matière de données, de modélisation des risques climatiques, et d’outils permettant de tirer parti de la science climatique en l’appliquant à la gestion des portefeuilles.

Gestion des investissements

Nous prenons de nombreuses mesures visant à renforcer notre plateforme d’investissement et nos outils de gestion des risques. Les étapes de ce processus seront guidées par une méthodologie rigoureuse visant à analyser les données connues sur le climat et la façon dont ces dernières peuvent contribuer à de meilleures performances financières.

Intégration des enjeux climatiques dans les prévisions de marché de BlackRock

A ce jour, peu de de commentateurs et prévisions de marché, à l’échelle de l’industrie, intègrent les conséquences du changement climatique dans leurs projections économiques et de rendement. Nous pensons que cela conduit à des prévisions qui ne sont pas précises. Cette année, BlackRock renforcera ses prévisions de marché – estimations à long terme en matière de risque et de performances- en intégrant directement les facteurs climatiques. Ces nouvelles prévisions, qui constituent le socle des portefeuilles que nous construisons pour nos clients, reposent sur la conviction que le fait d’éviter les principaux risques climatiques contribuera à stimuler la croissance économique et à offrir aux investisseurs de meilleurs rendements. En intégrant l'intensité des émissions de carbone et autres mesures dans ces nouvelles prévisions de marché, nous pensons qu’elles reflèteront le fait que la transition récompensera les entreprises, les secteurs et les régions qui auront su d’adapter, et pénaliseront les autres, créant ainsi des opportunités pour les investisseurs.

Mise en œuvre un « modèle de surveillance renforcée » pour gérer les expositions dans les portefeuilles en gestion active

Nous attendons des émetteurs dans lesquels nous investissons pour le compte de nos clients qu’ils gèrent de manière adéquate la transition mondiale vers une économie à zéro émission nette. Si de nombreuses entreprises se préparent énergiquement à cette évolution, d’autres sont insuffisamment préparées et présentent un risque pour les portefeuilles de nos clients. Dans le cadre de notre dispositif de surveillance renforcée visant à intégrer le risque de durabilité dans notre processus d’investissement actif, et en recourant à l’ensemble de nos outils de gestion des risques, nous établirons un « univers cible » de titres qui présentent un risque climatique particulièrement important en raison des facteurs suivants :

  • Forte intensité carbone à l’heure actuelle
  • Préparation insuffisante à la transition vers l’objectif de zéro émission nette
  • Réponse peu satisfaisante aux demandes formulées dans le cadre de nos activités d’engagement actionnarial

Si nous n’observons pas de progrès dans ces domaines, et en particulier si nous constatons un manque d’alignement à la transition associé à un manque d’engagement, non seulement nous exercerons notre droit de vote contre la direction des entreprises concernées pour les actions détenues dans nos portefeuilles indiciels. Nous signalerons également ces positions dans nos portefeuilles en gestion active discrétionnaire en vue d’une sortie potentielle, dans la mesure où nous estimons qu’elles pourraient représenter un risque pour les performances de nos clients. À l’inverse, nous pensons que les entreprises qui se distinguent par leur trajectoire en matière d’émissions, leur préparation à la transition et leur gouvernance représenteront le plus souvent une opportunité pour nos clients.

Offre de produits axés sur les enjeux climatiques et alignés aux scénarios de limitation du réchauffement

Nous nous engageons à proposer à nos clients un éventail complet de solutions d’investissement axées sur les enjeux climatiques. En 2021, nous lancerons des produits d’investissement assortis d’objectifs précis en matière d’alignement sur les scénarios de limitation du réchauffement, afin de permettre aux clients d’atteindre leurs objectifs de zéro émission nette. Dans cette perspective, nous développerons notre collaboration avec des fournisseurs d’indices, des services de modélisation de scénarios climatiques, et des scientifiques spécialistes du climat, afin de contribuer à la progression de des investissements alignés aux objectifs de zéro émission nette.

Au-delà des produits alignés à une température donnée, nous lancerons des stratégies d’investissement offrant une exposition vaste aux marchés, assortie d’un alignement à la transition bas carbone, et pouvant être facilement substituées aux expositions indicielles pondérées selon la capitalisation boursière. Nous fixerons également un « objectif climatique » explicite pour tous les nouveaux fonds durables ; par exemple, un objectif de réduction de CO2 ou un biais en faveur des émetteurs mieux préparés à la transition énergétique.

Opportunités d’innovation en matière de climat

L’économie actuelle reste fortement tributaire des combustibles fossiles ; toutefois, la transition vers un monde à zéro émission nette fait naître un grand nombre d’opportunités d’investissement dans divers secteurs, comme l’électricité, les transports, l’industrie, le bâtiment et l’agriculture. Nous sommes déjà l’un des plus investisseurs mondiaux les plus importants dans les énergies renouvelables, et nous sommes en quête permanente de nouvelles opportunités d’investissement innovantes en matière de climat, tant sur les marchés publics que privés. D’autre part, en 2021 nous prévoyons d’étendre notre offre en matière d’énergies renouvelables au-delà de l’éolien et du solaire afin d’englober les infrastructures liées au climat au sens large, contribuant ainsi à l’accélération de la transition énergétique au sein des marchés émergents grâce au Climate Finance Partnership lancé en collaboration avec les gouvernements français et allemand et trois grandes organisations caritatives américaines.

Offrir le choix au client

Notre approche de la gestion des investissements repose sur la liberté de choix de nos clients. À mesure que les investisseurs chercheront à aligner leurs investissements sur l’objectif de zéro émission nette, la possibilité d’élaborer des portefeuilles plus personnalisés deviendra un outil puissant pour les aider à atteindre leurs objectifs. Nous occupons depuis longtemps une position de leader en matière de services associés à la construction de portefeuilles personnalisés pour les clients institutionnels. En novembre 2020, nous avons annoncé la signature d’un accord définitif concernant l’acquisition du gestionnaire d’investissements américain Aperio. Cette acquisition nous permettra d’offrir aux investisseurs particuliers des services de personnalisation qui n’étaient jusqu’à présent accessibles qu’aux larges clients institutionnels. À terme, notre ambition est de mettre cette technologie de personnalisation à la disposition de plus d’investisseurs particuliers.

En outre, l’accès à des portefeuilles personnalisés permet aux investisseurs non seulement d’exercer leurs choix au regard de l’objectif de zéro émission nette, mais aussi d’exprimer plus profondément certaines valeurs, qu’elles soient d’ordre sociale, religieuses ou autres, au travers de leurs investissements. Cette possibilité s’appuie sur notre offre de produits existante qui permet aux investisseurs d’exprimer leurs préférences personnelles ou de poursuivre des objectifs d’investissement intégrant la durabilité, par exemple par le biais de nos ETF assortis de filtres ou de notre plateforme d’investissement à impact, laquelle investit dans des entreprises qui concentrent leurs activités sur certains enjeux sociaux ou environnementaux tels que le logement abordable, ou dans des entreprises qui impulsent des changements au sein de collectivités ne disposant pas de fonds suffisants aux États-Unis.

Engagement actionnarial

L’engagement actionnarial joue un rôle fondamental dans la manière dont nous remplissons notre devoir de vigilance, de loyauté et de prudence envers nos clients. Nous entretenons un dialogue régulier avec les entreprises au sujet de la gouvernance et des pratiques commerciales en matière de la durabilité, qui selon nous, permettent de créer une profitabilité durable et de long terme. Dans la mesure où l’année écoulée n’a fait que renforcer notre conviction selon laquelle le risque de durabilité, et le risque climatique en particulier, constitue un risque d’investissement, notre équipe chargée des activités d’engagement actionnarial continue d’axer ses efforts sur la manière dont les facteurs liés au développement durable impactent la capacité d’une entreprise à générer des performances pour les actionnaires.

Nous invitons explicitement toutes les entreprises à publier un plan aligné sur l’objectif de limitation du réchauffement climatique à une température nettement inférieure à 2 °C et conforme à l’objectif mondial de réduction à zéro des émissions nettes de gaz à effet de serre d’ici 2050. Ces informations sont essentielles pour permettre aux investisseurs d’évaluer la capacité d’une entreprise à opérer la transition vers un monde à faibles émissions de CO2 et à saisir les opportunités de création de valeur générées par la transition climatique.

Renforcement de notre engagement concernant le risque climatique

L’année dernière, notre équipe chargée des activités d’engagement actionnarial s’est concentrée sur un univers de 440 entreprises menant des activités à forte intensité de carbone et représentant environ 60 % des émissions mondiales de périmètres 1 et 2 produites par les entreprises dans lesquelles nos clients investissent. Nous avons voté, au nom de nos clients, contre 64 administrateurs pour 69 de ces 440 entreprises, et avons placé 191 d’entre elles « sous surveillance ». En l’absence de progrès significatifs dans la gestion et la communication des risques liés au climat, y compris en ce qui concerne leurs plans de transition vers une économie à zéro émission nette, ces entreprises s’exposent à des votes contre leurs administrateurs en 2021. Nous étendons désormais cet univers à plus de 1000 entreprises menant des activités à forte intensité de carbone et représentant plus de 90 % des émissions mondiales de périmètres 1 et 2 produites par les entreprises dans lesquelles nous investissons pour le compte de nos clients en actions cotées.

Soutien aux résolutions d’actionnaires

Les votes sur les résolutions d’actionnaires sont voués à jouer un rôle croissant dans nos efforts d’engagement actionnarial en matière de durabilité. En conséquence, chaque fois que nous estimerons que l’objet d’une proposition d’actionnaire aborde un sujet pertinent tel qu’un risque commercial à impact matériel (par exemple un risque lié au climat) et que la direction de l’entreprise est en mesure d’améliorer la manière dont ce risque est géré et communiqué, nous soutiendrons la résolution. Nous sommes également susceptibles de soutenir une résolution si nous estimons que la direction de l’entreprise est sur la bonne voie, mais qu’un vote favorable pourrait permettre d’accélérer les progrès de l’entreprise. En tant qu’investisseur à long terme, BlackRock s’est toujours engagé à expliquer sa position sur une question en accordant à la direction suffisamment de temps pour y répondre. Toutefois, étant donné l’urgence de la situation concernant de nombreux enjeux de durabilité pour les entreprises, nous serons plus susceptibles de soutenir une proposition d’actionnaire sans attendre.

Dans le cadre de notre nouvelle démarche vis-à-vis des résolutions d’actionnaires, nous avons, au second semestre 2020, soutenu 54 % des propositions d’ordre environnemental et social, après avoir vérifié qu’elles étaient alignées sur l’objectif de création de valeur à long terme.

Des normes claires et homogènes

Nous pensons qu’une harmonisation des normes de reporting est essentielle pour favoriser l’adoption de l’investissement aligné sur l’objectif de zéro émission nette. Cela permettrait de réduire la charge pesant sur les entreprises et de promouvoir la prise de décisions d’investissement éclairées, étayées par des données claires et cohérentes. En ce qui concerne le reporting en matière de développement durable, nous sommes favorables à une convergence vers une norme unique et avons soutenu la démarche proposée par l’International Financial Reporting Standards Foundation. Alors que se dessine la perspective d’une norme unique, BlackRock continue de soutenir les cadres TCFD et SASB en matière de reporting.

La lettre de Larry Fink aux PDG
En 2020, le monde n'a pas seulement fait face à la pandémie, mais aussi examiné de plus en plus près la menace existentielle du changement climatique. Alors que de plus en plus d'entreprises, d'investisseurs et de gouvernements se concentrent sur l'objectif mondial de zéro émission nette d'ici 2050, la transformation économique s'accélère.
Un gros plan de Larry Fink, PDG de BlackRock, regardant directement la caméra

Initiatives du groupe BlackRock

BlackRock mène également un certain nombre d’initiatives à l’échelle du groupe pour soutenir la transition vers un monde à zéro émission nette.

  • Notre engagement en matière de transparence: Nous veillons à respecter les mêmes normes de transparence que celles que nous exigeons des entreprises dans lesquelles nos clients investissent. C’est pourquoi nous avons publié notre premier rapport aligné sur le cadre du TCFD (ainsi que notre premier rapport SASB).
  • Outre le fait de détailler notre stratégie et nos processus de gouvernance et de gestion des risques et des opportunités liés au climat, nous publions nos émissions de périmètres 1, 2 et 3 liées à nos activités, y compris en ce qui concerne les centres de données et les déplacements professionnels. Aujourd’hui, BlackRock affiche un bilan carbone neutre. Nous avons franchi et maintenu ce cap en déployant des stratégies axées sur l’efficacité énergétique, en remplissant notre objectif 100 % énergies renouvelables et en compensant les émissions que nous ne pouvions pas éliminer.

En 2021, nous comptons élargir notre reporting de périmètre 3 aux émissions globales liées aux portefeuilles d’investissement que nous gérons pour le compte de nos clients, lorsque les données le permettront. Ces émissions continueront certes à refléter les décisions d’investissement prises par nos clients et la progression de l’économie mondiale vers l’objectif de zéro émission nette, mais nous pensons qu’à terme, les initiatives évoquées dans ce courrier permettront de réduire l’intensité carbone de nos actifs sous gestion et d’augmenter le pourcentage d’actifs alignés sur cet objectif.

  • Politique publique: En alignement avec notre engagement de servir au mieux les intérêts financiers de long-terme de nos clients, nous continuerons à plaider en faveur de politiques publiques contribuant à rendre l’industrie financière plus résistante, durable et solidaire, y compris par la promotion de l’objectif de zéro émission nette. Par exemple, nous soutenons un langage commun désignant les produits durables afin d’apporter de la clarté et de la confiance aux investisseurs dans leurs choix d’investissements. Nous encourageons également la création d’un marché mondial des crédits carbone permettant aux acteurs du marché de réaliser leurs opérations en toute confiance, sur la base de normes et de données transparentes. Bien que ces crédits ne puissent se substituer à la réduction des émissions, un marché des crédits compensatoires fonctionnel constituera un élément important de la boîte à outils des entreprises dans leur progression vers l’objectif de zéro émission nette. Enfin, nous continuons à promouvoir la mise en œuvre de régimes de tarification du carbone à l’échelle mondiale, parallèlement à une réduction des coûts pour les communautés vulnérables et à un soutien à la croissance économique.

Conclusion

BlackRock s’engage en faveur de l’objectif mondial d’une transition juste et équitable vers le zéro émission nette. La refonte de l’économie mondiale que suscitera cette transition fera naître d’importantes opportunités pour les investisseurs. Nous nous engageons à vous fournir les solutions, les outils et les données qui vous permettront de mener à bien cette transition et à vous aider à atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés. Pour toute question sur notre démarche, ou si vous souhaitez effectuer une analyse de votre portefeuille afin d’évaluer l’impact potentiel sur les actifs que nous gérons en votre nom, nos chargés de relations clients et nos stratégistes produits sont à votre disposition. Nous sommes reconnaissants de la confiance que vous nous accordez.

Sincèrement,

Le Comité Exécutif Monde de BlackRock

1Sources : Simfund, Broadridge, GBI. Données de novembre 2020. Fonds communs de placement fermés, fonds de fonds exclus ; fonds du marché monétaire inclus.
2Source : BlackRock. Décembre 2020. Il s’agit d’un groupe réunissant 32 indices durables représentatifs à l’échelle mondiale et amplement commentés, ainsi que leurs équivalents non durables. Ces indices sont utilisés uniquement à titre indicatif et ne sont pas destinés à refléter la performance d’un fonds quelconque. Il n’est pas possible d’investir directement dans un indice.
3Source : BlackRock. 94 % des indices durables référencés ci-dessus ont surperformé leurs équivalents traditionnels pendant la crise de la COVID-19 au premier trimestre 2020.

Ce matériel est destiné à des fins d'information uniquement, et ne constitue pas un conseil d'investissement, une recommandation ou une offre ou une sollicitation d'achat ou de vente de valeurs mobilières, de fonds ou de stratégies à toute personne dans toute juridiction dans laquelle une offre, une sollicitation, un achat ou une vente serait illégale en vertu des lois sur les valeurs mobilières de cette juridiction. Les opinions exprimées sont à jour au 26 janvier 2021 et peuvent être modifiées sans préavis. La confiance accordée aux informations contenues dans ce document est à la seule discrétion du lecteur. Investir implique des risques.

Au Royaume-Uni et dans l'EEE : émis par BlackRock Investment Management (UK) Limited, autorisé et réglementé par la Financial Conduct Authority. Siège social : 12 Throgmorton Avenue, Londres, EC2N 2DL. Tél. : + 44 (0)20 7743 3000. Enregistrée en Angleterre et au Pays de Galles sous le numéro 2020394. Pour votre protection, les appels téléphoniques sont généralement enregistrés. BlackRock est un nom commercial de BlackRock Investment Management (UK) Limited. Veuillez consulter le site web de la Financial Conduct Authority pour obtenir une liste des activités autorisées menées par BlackRock. Dans le cas où le Royaume-Uni quitte l'Union européenne sans avoir conclu avec elle un accord permettant aux entreprises du Royaume-Uni d'offrir et de fournir des services financiers dans l'Union européenne ("No Deal Brexit Event"), l'émetteur de ce document est : BlackRock Investment Management (UK) Limited pour toutes les sociétés situées en dehors de l'Espace économique européen ; et BlackRock (Netherlands) B.V. pour les sociétés situées dans l'Espace économique européen. Toutefois, avant un "No Deal Brexit Event" et lorsqu'un "No Deal Brexit Event" n'a pas lieu, BlackRock Investment Management (UK) Limited sera l'émetteur.

© 2021 BlackRock, Inc. Tous droits réservés. BLACKROCK est une marque déposée de BlackRock, Inc. ou de ses filiales aux États-Unis et ailleurs. Toutes les autres marques commerciales sont celles de leurs propriétaires respectifs.