Épargner en vue des études universitaires ou collégiales peut être décourageant, mais investir dans l’éducation peut s’avérer un placement très rentable. Selon un rapport publié en 2008 par Emploi et Développement social Canada, un niveau de scolarité plus élevé se traduit par des salaires plus élevés, de l’épargne et un actif accrus, une croissance supérieure des salaires et un revenu de retraite plus élevé. Un niveau de scolarité élevé réduit également le risque de se retrouver avec un faible revenu ou sans emploi, quelle que soit la province. En fait, le même rapport déclare qu’en 2000, les diplômés d’une école de métiers ou d’un collège gagnaient 7 200 $ de plus que les diplômés d’une école secondaire et que les diplômés universitaires avaient des salaires représentant presque le double de ceux des diplômés d’une école secondaire.¹


College education statistics

Comme le nombre d’étudiants augmente, la concurrence pour être accepté et obtenir une aide financière est de plus en plus féroce. Le coût des études universitaires ou collégiales semble également à la hausse, malgré le fait que certains ont déjà du mal à arriver. Un sondage annuel réalisé en 2012 par l’Université Simon Fraser, auquel ont répondu plus de 15 000 finissants, a révélé que la dette moyenne des étudiants s’élevait aux environs de 24 600 $.²


Avoir un plan peut vous aider. Consultez nos guides pour :

Choisir le bon établissement

Utilisez nos conseils pour commencer votre recherche de l’établissement d’enseignement postsecondaire le plus approprié.

Payer les frais de scolarité

Avoir recours aux ressources offertes, comme l’aide financière, peut aider à alléger le fardeau financier et permettre à votre enfant de se concentrer sur ses études.


¹ Source: http://www4.hrsdc.gc.ca/.3ndic.1t.4r@-fra.jsp?iid=54
² Source: http://www.huffingtonpost.ca/2014/03/11/student-debt-canada_n_4939660.html