Idéalement, vous devriez commencer à épargner et à investir en vue de la retraite dès que vous commences à travailler – sinon avant – et continuer longtemps après votre départ à la retraite. Cela dit, votre stratégie de placement n’est pas statique, et doit pouvoir évoluer à toutes les étapes de votre vie. Évidemment, vous devez discuter de votre situation personnelle avec votre conseiller, car puisqu’il connaît bien vos objectifs et votre degré de tolérance au risque, il peut vous aider à trouver les stratégies qui vous conviendront le mieux.

Investir Selon Son Âge

De 20 à 29 ans

  • Le temps est votre allié, et vous pouvez généralement vous permettre d’adopter une approche de placement plus audacieuse, car vous avez encore plusieurs années devant vous pour faire face aux fluctuations du marché.
  • À cette étape-ci, vous pouvez miser sur les actions, qui ont par le passé offert un meilleur potentiel de croissance à long terme que les obligations et les placements liquides. Les actions sont populaires au départ, surtout si vous voulez jeter des bases solides pour votre portefeuille de retraite (dont la valeur pourra fructifier au fil du temps).

De 40 à 59 ans

  • Songez à opter pour une approche axée sur la croissance et le revenu afin de pouvoir épargner en vue de la retraite et d’autres engagements financiers importants, comme les études de vos enfants.
  • Vous avez encore amplement de temps pour faire croître votre épargne, mais des mises de fonds occasionnelles pourraient être requises pour honorer des obligations plus pressantes.
  • Une approche axée sur la croissance et le revenu – dans le cadre de laquelle les actions demeurent la principale composante en vue de la croissance du capital – peut s’avérer une solution prudente à cette étape-ci de votre vie. De plus, songez à investir dans les actions à dividendes, qui permettront de réaliser ces deux objectifs.

De 60 à 79 ans

  • À mesure que vous approchez de la retraite et que vous tentez de réduire le degré de risque auquel votre portefeuille est exposé, vous aurez peu de temps pour récupérer les pertes subies.
  • En règle générale, les investisseurs dans cette tranche d’âge placent une part importante de leur actif dans des titres à revenu fixe, qui ont tendance à être moins volatils, tout en procurant généralement des rendements inférieurs à ceux des actions.
  • Les obligations et les actions à dividendes sont intéressantes parce qu’elles constituent une source de revenu lorsque vous cessez de recevoir un chèque de paie.

À partir de 70 ans

  • Assurez-vous que votre actif continue de fructifier tout au long de votre retraite.
  • Votre portefeuille n’aura probablement jamais été aussi prudent.
  • Or, si « portefeuille prudent » rime généralement avec « portefeuille fortement pondéré en obligations », il ne faut pas nécessairement abandonner les actions si vous voulez que la valeur de votre portefeuille progresse plus rapidement que l’inflation.
  • En fait, la prudence excessive – particulièrement dans le contexte actuel de faibles taux d’intérêt – peut être aussi risquée qu’une trop grande audace.