Le compte d’épargne libre d’impôt

Pour certains, le compte d’épargne libre d’impôt (CELI) peut être une solution de rechange au REER, tandis que pour d’autres, il constitue une option de placement complémentaire.

Le CELI, lancé par le gouvernement fédéral en 2009, est une solution de placement souple qui permet aux Canadiens d’épargner pour des objectifs à court et à long terme. Le CELI est devenu très populaire depuis son lancement, car d’après le sondage Le pouls des investisseurs de BlackRock, 42 % des Canadiens en ont ouvert un, entre autres pour épargner en vue de la retraite.

Devriez-vous ouvrir un CELI? Tout dépend de votre situation particulière, et vous pourriez devoir obtenir de l’aide d’un conseiller financier de confiance pour répondre à cette question. Toutefois, si vous connaissez tous les tenants et aboutissants du CELI, vous pourrez plus facilement prendre une décision éclairée.

Quel avantage le CELI présente-t-il sur le plan fiscal?

Sous réserve du plafond de cotisation applicable, les revenus de placement réalisés au sein d’un CELI ne sont pas imposables. De plus, bien que les cotisations versées au CELI ne soient pas déductibles du revenu imposable, les sommes retirées du CELI ne s’ajoutent pas au revenu imposable.

Combien peut-on cotiser à un CELI?

Tous les Canadiens âgés d’au moins 18 ans peuvent cotiser à un CELI. Des droits de cotisation s’ajoutent chaque année, sans égard au revenu gagné. De 2009 à 2012, le plafond de cotisation annuel du CELI était de 5 000 $ et il est passé à 5 500 $ en 2013 et en 2014. En 2015, il s’établissait à 10 000 $. Il a été abaissé à 5 500 $ en 2016 et sera relevé chaque année, par tranches de 500 $, pour tenir compte de l’inflation. Les droits de cotisation inutilisés peuvent être reportés indéfiniment. Donc, si vous aviez 18 ans en 2009 et n’avez jamais cotisé au CELI, vous pourriez y cotiser 46 500 $ en 2016.

Que se passe-t-il avec les placements détenus au titre du CELI?

Les revenus de placement réalisés grâce au CELI ne sont pas imposables, même lorsqu’ils sont retirés. Vous pouvez ainsi épargner davantage dès maintenant, sans avoir à payer de l’impôt sur les fonds que vous retirerez du CELI plus tard.

Les retraits du CELI sont-ils assujettis à des restrictions?

Les retraits du CELI ne sont assujettis à aucune restriction. Vous pouvez effectuer des retraits en tout temps, sous réserve des restrictions imposées par le fournisseur du CELI. Les sommes retirées du CELI ne sont pas imposables, elles sont ajoutées à vos droits de cotisation inutilisés et pourront être versées de nouveau au cours des années ultérieures.

Que se passe-t-il au départ à la retraite?

Le CELI ne comporte pas de date d’échéance. De plus, puisque les revenus de placement et les sommes retirées ne sont pas imposables, ils n’auront pas d’incidence sur les prestations de l’État.

CELI et REER