Cinq coûts liés aux soins de santé

Bien que le système public de soins de santé du Canada figure probablement parmi les meilleurs au monde, il ne faut surtout pas croire qu’il remboursera tous vos frais médicaux.

Si les coûts des soins de santé non couverts par les programmes de l’État constituent l’un des aspects importants de la planification de la retraite, ils sont souvent oubliés.

Ces dépenses supplémentaires peuvent s’accumuler rapidement, surtout à mesure que vous vieillissez. Selon un sondage mené récemment par une grande banque canadienne, les Canadiens s’attendent à dépenser en moyenne plus de 5 000 $ par année en frais médicaux non remboursés, après l’âge de 65 ans.i

Les régimes d’assurance maladie complémentaire permettent de bénéficier d’une couverture des médicaments sur ordonnance ou des frais dentaires qui ne sont pas pris en charge – en tout ou en partie – par les régimes de l’État.

Ces régimes peuvent être souscrits auprès des compagnies d’assurance qui proposent des contrats aux particuliers ainsi qu’aux employeurs, syndicats et associations qui agissent alors comme promoteurs de régimes d’assurance collective.

Les régimes collectifs peuvent être moins coûteux pour les participants que les régimes individuels, et certains régimes collectifs d’employeurs offrent une couverture aux retraités, parfois même sans frais.

À titre de retraité, vous pourriez également profiter de la couverture d’un régime collectif dans le cadre d’une affiliation à une université, à un syndicat ou à une association professionnelle.

En somme, c’est à vous qu’il revient de d’évaluer vos besoins en matière de soins de santé et de prévoir vos dépenses éventuelles dans votre budget pour la retraite. Il se peut que vous ayez à couper ailleurs, mais comme le dit le vieil adage, mieux vaut prévenir que guérir.

Cinq coûts liés aux soins de santé à prévoir dans votre budget pour la retraite

Soins dentaires – Les assurances privées de base ne couvrent pas toujours les soins dentaires importants, comme les couronnes, les ponts et les implants.

Audioprothèses – La perte de l’ouïe est la troisième cause d’incapacité chez les aînés, sans compter qu’elle est l’invalidité la plus répandue.ii

Lunettes – La perte de vision augmentera probablement de près de 30 % au Canada au cours des 10 prochaines années en raison du nombre sans cesse croissant de Canadiens de 65 ans et plus.iii

Médicaments sur ordonnance – Certaines provinces contribuent au paiement des frais engagés par les gens de plus de 65 ans, mais tous les médicaments ne sont pas couverts.

Appareils de mobilité – L’État fournit parfois de l’aide financière pour l’achat d’un fauteuil roulant, d’une voiturette électrique, d’un fauteuil monte-escalier et d’autres appareils permettant d’améliorer la mobilité, mais l’essentiel du coût de ces appareils est à votre charge.