SUBSTITUTION DES DÉRIVÉS OBLIGATAIRES

Les études de cas présentées ici le sont à des fins d'illustration uniquement ; elles ne constituent pas une garantie de résultats ou d’événements futurs et ne doivent pas être interprétées comme un conseil ou une recommandation d’investissement.

Risque de perte en capital. La valeur des investissements et les revenus qui en découlent peuvent évoluer à la hausse comme à la baisse et ne sont aucunement garantis. Les investisseurs peuvent ne pas récupérer la totalité du montant qu'ils ont initialement investi.

L'ACHETEUR

Intégrer un ETF obligataire sans recourir à des indices de CDS.

LE CONTEXTE

Ce prestataire de pensions de retraite voulait effectuer une allocation tactique en crédit libellé en EUR. Compte tenu de la volatilité observée sur les marchés en février et mars 2020, cet investisseur était à la recherche d'un instrument liquide lui permettant de réaliser des opérations tactiques tout en obtenant une exposition large et diversifiée conforme à ses indices de référence.

DÉFI

Dans le secteur du crédit, les investisseurs utilisent fréquemment les indices de CDS pour mettre en œuvre des opinions tactiques à court terme – une décision depuis longtemps motivée par les avantages supplémentaires perçus en termes de liquidité dans les instruments de CDS par rapport aux ETF.

L'APPROCHE DES ETF OBLIGATAIRES

En raison de l'élargissement de la « base » entre les obligations au comptant et les CDS au cours de la crise de mars 2020, les ETF semblaient intéressants en termes de valeur relative. En outre, l'investisseur recherchait ici un instrument qui corresponde davantage aux caractéristiques de son portefeuille obligataire, en matière de dispersion sectorielle et de qualité. L'investisseur a ainsi alloué 230 M EUR à des ETF d'obligations d'entreprise.

Les spreads des ETF et des produits dérivés envoient un signal aux investisseurs
Spread entre les indices iTraxx Europe et IEAC (en pb)

Graphique des spreads de crédit

Source : BlackRock, Bloomberg, au 30 mai 2020. L'indice de l'ETF en OPCVM d’obligations d’entreprise iShares est l'indice Bloomberg Barclays Euro Corporate Bond.

L'indice IEAC a été choisi parce qu'il suit un indice large représentatif du marché des obligations d'entreprise en EUR. L'indice iTraxx Europe a été choisi pour sa part parce qu'il s'agit de l'indice équivalent du credit default swap couvrant les entreprises en EUR. L'objectif du graphique est de montrer la différence entre les deux indices (c'est ce que montre la « base ») afin d'illustrer la différence entre les indices d'obligations au comptant et les indices de credit default swap.

Pondérations qualitatives relatives (en %) dans l'indice Bloomberg Barclays Euro Corporate Bond par rapport au MAIN

Graphique comparatif

Source : BlackRock, Bloomberg, au 30 mai 2020. L'indice de l'ETF en OPCVM d’obligations d’entreprise iShares est l'indice Bloomberg Barclays Euro Corporate Bond.

Pondération relative des secteurs (en %) dans l'indice Bloomberg Barclays Euro Corporate Bond par rapport à l'indice iTraxx Europe

Graphique comparatif

Source : BlackRock, Bloomberg, au 30 mai 2020. L'indice de l'ETF en OPCVM d’obligations d’entreprise iShares est l'indice Bloomberg Barclays Euro Corporate Bond.

Ces informations ne sauraient être interprétées comme une prévision, une recherche ou un conseil d'investissement, et ne constituent pas une recommandation, une offre ou une sollicitation pour acheter ou vendre des titres ou des produits financiers ou pour adopter une stratégie d'investissement spécifique. Les opinions exprimées sont en date du 13 octobre 2020 et peuvent être modifiées sans préavis en fonction de l’évolution future des conditions de marché.

COMMENT NOUS POUVONS VOUS AIDER

Des études de cas à l'externalisation complète, découvrez comment nos solutions de portefeuille peuvent vous aider à repenser votre portefeuille.

DÉCOUVREZ LES SOLUTIONS DE PORTEFEUILLE