REPENSER L’APPROCHE OBLIGATAIRE AU PRISME DES ETF

Le rôle des titres obligataires dans les portefeuilles évolue. Il est temps de repenser les approches obsolètes et de découvrir le rôle accru des fonds obligataire négocié en bourse (ETF) obligataires dans les portefeuilles.

Résumé

  • Test ultime pour les portefeuilles des investisseurs, la crise de Covid-19 souligne et accélère les défis inhérents aux investissements en obligations et contraint nombre d’investisseurs à repenser leur allocation obligataire.
  • Attentifs aux résultats d’investissement, les investisseurs font un usage croissant des ETF obligataires pour améliorer l'efficacité et la résilience globale des portefeuilles grâce à la diversification.
  • Les ETF obligataires sont des composants de base efficaces et diversifiés, qui assurent une transparence accrue et une vision plus nette des risques du portefeuille. La nature liquide et flexible des ETF obligataires permet aux investisseurs d'être agiles et de procéder à une mise en œuvre sur mesure.

Capital exposé au risque. La valeur des investissements et le revenu en découlant peuvent évoluer à la baisse comme à la hausse et ne sont pas garantis. Les investisseurs ne sont dès lors pas assurés de récupérer leur investissement initial.

Êtes-vous un investisseur professionnel ? Cliquez ici.

Les défis des marchés obligataires incitent au changement

Le rôle des titres obligataires dans les portefeuilles évolue. La pression croissante poussant les investisseurs à générer de la performance et des revenus tout en maintenant une certaine diversification met en lumière la nécessité de dépasser une approche obligataire réduite à la gestion active, désormais obsolète.

Il est temps de viser l’amélioration des résultats des portefeuilles.

L’approche holistique de la construction de portefeuille, qui associe des stratégies d'indexation et de recherche d'alpha plutôt que de devoir choisir entre elles, fait de nombreux émules. En utilisant toute la gamme des outils disponibles, les investisseurs peuvent se concentrer sur leurs objectifs, les résultats escomptés et le rôle des obligations au sein de leurs portefeuilles.

Les ETF obligataires jouent un rôle croissant dans les portefeuilles actuels

Confrontés à de nouveaux défis stratégiques concernant la construction de portefeuille, les investisseurs sont de plus en plus nombreux à se tourner vers les ETF obligataires.

L'indexation permet de transformer un marché obligataire fragmenté en expositions standardisées, simplifiant considérablement la construction des portefeuilles. En outre, l'indexation est susceptible de réduire les coûts, le risque et le temps dédiés à la gestion des portefeuilles. Elle peut également améliorer la transparence, simplifier la gestion des risques et rendre moins nécessaire le tri récurrent des sociétés de gestion présentes en portefeuille.

Risque : L’un des principaux risques liés aux placements à revenu fixe est le risque de crédit. Le risque de crédit fait référence à la possibilité que l’émetteur de l’obligation ne soit pas en mesure de rembourser le principal et d’effectuer les paiements d’intérêts.

Quatre atouts des ETF obligataires pour relever les défis des marchés obligataires actuels

  • Tandis que les opportunités de rendement se font rares, les investisseurs se tournent vers des classes d'actifs plus risquées : obligations d’entreprise, titres à haut rendement et dette émergente représentent désormais 40 % de l’allocation obligataire dans les portefeuilles multi-actifs. Ces classes d'actifs ont tendance à avoir une corrélation plus élevée avec les marchés actions, en particulier en période de chute des marchés, ce qui réduit les avantages de diversification que les obligations sont susceptibles d’apporter aux portefeuilles multi-actifs.

    Besoins des investisseurs :

    • Transparence accrue et vision claire des expositions et risques associés aux portefeuilles obligataires
    • Composants de base efficaces, susceptibles d’améliorer la résilience de l’allocation obligataire de base grâce à la diversification

    L’apport des ETF obligataires

    L'indexation permet d'accéder à jusqu’à 25 000 obligations en une seule transaction. Les investisseurs peuvent mettre en place une diversification peu coûteuse, améliorer la résilience de leur portefeuille grâce à la diversification et gagner du temps en plaçant l'indexation au cœur de leur allocation obligataire. Composants de base englobants et précis, les ETF obligataires représentent presque tous les segments du marché obligataire :

    • Emprunts d’État
    • Composants obligations « core »
    • Composants obligations durables
    • Catégories spécifiques de duration et de qualité de crédit
    • Accès aux marchés émergents

    Risque : rien ne garantit que la stratégie d’investissement portera ses fruits et la valeur des investissements peut fluctuer à la hausse comme à la baisse.

  • Le risque de change constituant le deuxième risque le plus important dans les portefeuilles multi-actifs (après le risque lié aux actions), de nombreux investisseurs ont été piégés par la détention d'allocations non couvertes, pénalisées par les fortes fluctuations des devises.1

    Les investisseurs doivent avoir la possibilité de couvrir le risque de change.

    Risque : Les fluctuations des taux de change entre les devises sont susceptibles d’entraîner une diminution ou une augmentation de la valeur des investissements. Les fluctuations peuvent être particulièrement importantes pour les fonds dont la volatilité est plus élevée et la valeur d’un investissement peut diminuer subitement et de manière substantielle. Les niveaux d’imposition et leur assiette peuvent évoluer à tout moment.

  • L'année 2020 a été un test de résistance pour tous les portefeuilles. Avec l’envolée de la volatilité au mois de mars, de nombreux investisseurs ont découvert que leurs allocations obligataires n'offraient pas la liquidité, la visibilité, l’information sur les prix et la flexibilité nécessaires pour réduire les risques en cas de correction.

    Les investisseurs ont besoin d’expositions obligataires agiles et liquides, qui font preuve de résilience lorsque les marchés deviennent volatils.

    L’apport des ETF obligataires

    Grâce aux ETF obligataires, les investisseurs peuvent adopter des approches agiles et tactiques de l’allocation d’actifs, y compris dans un contexte de volatilité extrême. Cela leur permet de déterminer rapidement le prix de pans entiers du marché et de prendre des décisions éclairées en temps réel, sans attendre la fin de journée comme c'est le cas avec les fonds de mutualisation traditionnels.

    Risque : Les fluctuations des taux de change entre les devises sont susceptibles d’entraîner une diminution ou une augmentation de la valeur des investissements. Les fluctuations peuvent être particulièrement importantes pour les fonds dont la volatilité est plus élevée et la valeur d’un investissement peut diminuer subitement et de manière substantielle. Les niveaux d’imposition et leur assiette peuvent évoluer à tout moment.

    LES ETF OBLIGATAIRES DANS DES MARCHÉS VOLATILS >

  • Les investisseurs subissent une pression croissante pour rendre leurs portefeuilles plus durables, tant pour les actions que pour les obligations. Avec une augmentation de 13 % des allocations aux obligations durables en 2019, les investisseurs sur ce segment sont de plus en plus nombreux.

    Les investisseurs ont besoin d'une approche transparente et évolutive pour la mise en œuvre de stratégies obligataires durables.

    L’apport des ETF obligataires

    Les investisseurs peuvent utiliser les ETF obligataires durables pour obtenir des caractéristiques de risque et de rendement similaires, tout en améliorant leur profil de durabilité. Une approche indicielle permet une allocation transparente, grâce à une méthodologie systématisée.

1 Source : Portfolio Insights (Édition 2020), BlackRock - janvier 2020.

Risque : Ce document ne saurait être considéré comme une prévision, un résultat de recherche ou un conseil en investissement ni constituer une recommandation, une offre ou une invitation à acheter ou vendre un quelconque titre ou produit financier, ou à adopter une quelconque stratégie d’investissement.